de |  fr 

Conditions de travail illégales pour les médecins-assistant(e)s et chef(fe)s de clinique

Sur mandat de l’ASMAC, l’institut de sondage indépendant DemoSCOPE a réalisé une enquête représentative auprès des médecins-assistant(e)s et chef(fe)s de clinique en Suisse en janvier/février 2014. L’étude révèle des faits effrayants: Pour près de 70 pourcent des médecins-assistant(e)s et chef(fe)s de clinique, les conditions imposées par la loi sur le travail n'étaient pas respectées en 2013. Un quart d’entre eux travaille même plus de 60 heures par semaine. L’importante charge de travail a des conséquences sur la santé des médecins, voire sur celle des patients.

C’est pourquoi il est évident pour l’ASMAC que:

  • La loi sur le travail doit enfin être respectée aussi pour les médecins-assistant(e)s et chef(fe)s de clinique.
  • Cela protège non seulement la santé des médecins, mais aussi celle des patients.
  • Les médecins-assistant(e)s et chef(fe)s de clinique doivent être déchargés des tâches administratives.
  • En temps de manque de médecins, il faut veiller à ce que les médecins puissent exercer leur profession aussi longtemps que possible: pour cela, il faut obligatoirement des conditions de travail plus humaines (notamment l’application de mesures favorables à la famille dans les hôpitaux).

Vous trouverez le communiqué de presse ici. Versione in italiano.

Vous trouverez le Management summary de l’étude iciVersione in italiano.

Vous trouverez les résultats de l’étude ici (en allemand), les textes de la conférence de presse ici, la présentation de la conférence de presse ici (en allemend), le site web de la campagne ici et les rapports médiatiques ici.

Nico van der Heiden, responsable politique & communication de l'ASMAC, reste à votre disposition pour toutes questions supplémentaires (Tél. 031 350 44 82, vanderheiden@vsao.ch).

 

 

Sélection de rapports des médias

RTS, 14.04.2014, „Quelque 70% des médecins-assistants travailleraient dans l'illégalité“
24 heures, 14.04.2014, « Les médecins-assistants font des horaires de malades »
L’Express, 14.04.2014, « 56 heures de travail pour les assistants et chefs de clinique: illégal! »


Recherche


 


 


 


 

 

Versione in italiano 


 

Les principaux points de la loi sur le travail

Versione in italiano


 


 

 

Versione in italiano 


 

Journal ASMAC


www.medifuture.ch