de |  fr 

Bienvenue à l'ASMAC !


Rose d'hôpital ASMAC 2016

Berne, le 3 juillet 2017 - L’ASMAC décerne la Rose d’hôpital 2016 à la direction de l’hôpital cantonal des Grisons. Cette récompense est motivée par le train de mesures visant à renforcer l’attractivité de l’hôpital en tant qu’employeur régional
Pour de plus amples informations concernant la Rose d’hôpital ASMAC




La Suisse paie, l’étranger y gagne… ?

Berne, le 29 juin 2017 - Plusieurs modifications sont prévues dans l’Ordonnance sur l’assurance-maladie (OAMal). Il s’agit entre autres d’élargir la collaboration transfrontalière: les coûts des traitements médicaux suivis volontairement à l’étranger, dans les régions voisines, devraient davantage être pris en charge par la LAMal en Suisse. Dans le cadre de la consultation, l’ASMAC se prononce contre ce projet.

Site Web de l'ASMAC


ASMAC Alumni

Berne, le 20 juin 2017 – La manifestation ASMAC Alumni s’est déroulée pour la quatrième fois depuis son instauration. Une fois de plus, les anciens de l’ASMAC se sont retrouvés avec l’équipe dirigeante actuelle de l’ASMAC pour un échange animé dans un cadre décontracté. L’importante participation, les débats intéressants, la bonne ambiance et le plaisir de revoir l’un ou l’autre visage connu nous encouragent dans notre idée d’organiser une telle manifestation.

Plus de photos




Durée du travail: l’époque des diligences est révolue!

Berne, le 14 juin 2017 - Le vice-président de l’ASMAC Angelo Barrile se bat avec sa nouvelle motion pour que les violations de la loi sur le travail dans les hôpitaux cessent!

Communiqué de presse de l'ASMAC
Comunicato stampa dell'ASMAC
Motion 
Site web de l'ASMAC


Non à l’intervention tarifaire du Conseil fédéral

Berne, le 1er juin 2017 - L’ASMAC plaide en faveur de l’autonomie des partenaires tarifaires, raison pour laquelle elle rejette l’intervention du Conseil fédéral. En effet, ces mesures d’économie et punitives mettent en péril l’ensemble de la structure tarifaire. L’intervention porte notamment aussi préjudice aux jeunes médecins: ils ont besoin d’une sécurité de planification financière pour franchir le pas vers l’activité en cabinet.

Réponse à la consultation (01.06.2017, en allemand)

Site web de l’ASMAC


De l’horaire de travail fondé sur la confiance à la mise en danger de soi-même

Berne, le 24 mai 2017 – Fin juin 2017, la Commission de l’économie et des redevances (CER) du Conseil des Etats discutera à nouveau des deux initiatives parlementaires Graber et Keller-Sutter. En effet, la commission sœur du Conseil national est revenue sur sa décision de mettre les initiatives en veilleuse. La voie est donc libre pour élaborer une proposition concrète pour le démantèlement de la loi sur le travail.

L’ASMAC reste à l’affût avec ses partenaires et se réserve le droit de prendre de nouvelles mesures une fois qu’une première proposition aura été présentée. Un commentaire dans la «Neue Zürcher Zeitung» (NZZ) de Klaus Stadtmüller, médecin du travail et président de la Société Suisse de Médecine du Travail (SSMT), montre quelles conséquences désastreuses une suppression partielle de la saisie du temps de travail peut avoir.

Site web de l'ASMAC


Rapport annuel 2016

Berne, le 23 mai 2017 - Le rapport d’activité de l’ASMAC pour l’année 2016 est publié (versione in italiano). Il contient des articles à propos les événements les plus importants de l’année dernière ayant eu un impact considérable sur le travail de l’ASMAC.

La Commission veut limiter le libre choix du médecin

Berne, 12 mai 2017 – La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) veut limiter le libre choix du médecin. Si le Parlement décide de soutenir cette décision, les perspectives professionnelles des jeunes médecins s’en trouveront fortement assombries. De plus, si les caisses-maladie décident de qui a le droit de s’installer, cela ouvrira la porte aux fournisseurs de prestations bon marché - au détriment de la qualité!

Communiqué de presse FMH / ASMAC

Communiqué de presse CSSS-N

Site web de l'ASMAC


A l’hôpital, l’illégalité prévaut trop souvent

Berne, 11 avril 2017 - La moitié des médecins-assistant(e)s et chef(fe)s de clinique travaille plus que les 50 heures par semaine admises par la loi. Les conséquences sur le propre bien-être et la sécurité des patients sont graves. C’est ce qui ressort d’un nouveau sondage réalisé sur mandat de l’Association suisse des médecins-assistant(e)s et chef(fe)s de clinique (ASMAC).
Communiqué de presse
Comunicato stampa dell'ASMAC 
Résumé des résultats
Riasunto dei resultati
Site web de l‘ASMAC

 


Nouveau responsable politique et communication

Berne, le 31 mars 2017 - Marcel Marti, licencié ès lettres, devient le nouveau responsable politique et communication de l’ASMAC.
Il succède à Nico van der Heiden et entre en fonction le 1er avril.

Rectificatif de l’article paru dans le Tages-Anzeiger du 6 mars 2017

Berne, le 14 mars 2017 - L’ASMAC s’oppose à l’assouplissement de la protection des travailleurs. En particulier l’affirmation du nouveau directeur médical de l’hôpital Balgrist, Mazda Farshad, qui critique dans le Tages-Anzeiger du 6 mars 2017 la loi sur le travail en vigueur suscite l’incompréhension et amène Angelo Barrile, Conseiller national et vice-président de l’ASMAC, à prendre position. Ce n’est pas seulement la santé des médecins qui est en jeu, mais également la sécurité des patients.

Virulentes attaques contre la loi sur le travail

Berne, le 7 mars 2017 - Plusieurs médias ont abordé les problèmes qu’entrainerait un assouplissement de la loi sur le travail et des ordonnances correspondantes pour les médecins, mais aussi pour les patients. Pour nous, il est clair que la loi sur le travail doit être respectée et en aucun cas assouplie!

Les hôpitaux veulent assouplir les règles pour la saisie du temps de travail (article dans la Neue Zürcher Zeitung du 27 février 2017

Nous sommes contraints de renvoyer à la maison les médecins motivés le soir à 18 heures (article dans le Tages-Anzeiger du 6 mars 2017)

Un médecin explique à quel point il est dangereux de travailler plus de 50 heures par semaine (article sur Tsüri online du 6 mars 2017)

 


Gagnants du tirage au sort

Berne, le 2 mars 2017 - Plus de 3300 membres ont participé à la grande enquête de l’ASMAC : mille mercis ! Maintenant, nous analysons le sondage et nous attendons avec impatience les résultats.
Les trois gagnants des iPads du tirage au sort sont :

• Trieu Hoai Nam Ngo
• Markus Gschwind
• Michael Kiessling

Félicitations ! Les gagnants recevront leur prix dans les prochains jours.


Surcharge administrative

Berne, le 7 février 2017 - Ces derniers jours, on a pu lire dans les médias les résultats d'une étude lausannoise qui a analysé le temps de travail des médecins assistant(e)s. La conclusion peu surprenante est que les médecins passent (beaucoup) trop de temps à des activités administratives et trop peu de temps avec les patientes et patients.

L’ASMAC adoptera en 2017 une campagne sur la «réduction des tâches administratives des médecins assistant(e)s et chef(fe)s de clinique ».

Résumé de l'étude (en anglais)

Article paru dans Le Temps


L’ASMAC soutient l’initiative sur les soins infirmiers

Berne, le 30 janvier 2017L’ASI a lancé le 17 janvier 2017 une initiative populaire fédérale «pour des soins infirmiers forts». Le comité directeur de l’ASMAC a discuté de l’initiative lors de sa réunion du 18 janvier 2017 et a décidé de la soutenir en principe. Lors d'une éventuelle mise en œuvre de l'initiative populaire, l'ASMAC examinera de plus près ses répercussions sur le quotidien hospitalier, surtout en ce qui concerne les responsabilités médicales en milieu hospitalier, et prendra position.

 


Démontage de la loi sur le travail remis

Berne, le 25 janvier 2017 - La commission du Conseil national (CER-N) a heureusement décidé de suspendre les deux initiatives parlementaires Graber et Keller-Suter qui exigent un démantèlement de la loi sur le travail. L’ASMAC – conjointement avec nombreuses autres associations – s'est opposée à ces deux initiatives et continuera de veiller à ce que la loi sur le travail s'applique à tous nos membres et soit respectée.

Communiqué de l’ATS


Sondage de l’ASMAC

Berne, le 19 janvier 2017 - Actuellement, l’ASMAC effectue la deuxième sondage auprès ces membres. Les médecins assistant(e)s et chef(fe)s de clinique ont reçu par email ou par lettre un lien pour y participer. Nous remercions ceux qui ont déjà participé à ce sondage important ! Veuillez nous adresser si vous n’avez reçu ni email ni lettre.

 


MEDIfuture 2016

Berne, le 8 novembre 2016 - La dixième édition de MEDIfuture a été un succès total! Avec 300 participants et plus de 40 exposants, nous avons pu fêter notre jubilé comme il se doit.              Plus informations


Rencontre des visiteurs du 3 novembre 2016

Les visites sont un instrument essentiel pour assurer la qualité de la formation médicale postgraduée. 
 
Dina Jakob, notre nouvelle responsable des visites,  a transmis dans un exposé captivant des informations concernant le contenu et le déroulement des visites. Plus..



Appel de l’ASMAC pour la vaccination contre la grippe cet hiver

Berne, le 25 octobre 2016 - Le Comité directeur de l’ASMAC a confirmé sa prise de position relative à la vaccination contre la grippe (en bas). L’SMAC fait donc appel à ces membres de se laisser vacciner pour cet hiver.

L’ASMAC est convaincue que les médecins souhaitent prendre en charge leurs patientes et patients de façon optimale. Cette attitude se reflète également dans les principes du Code de déontologie de la FMH. Selon ces principes, les médecins ne doivent pas exposer leurs patientes et patients à des risques de contagion inutiles. L’ASMAC approuve et soutient l’approche de l’OFSP qui veut que le personnel hospitalier entrant en contact avec des patients à risque doit prendre les mesures appropriées (vaccination ou masque) pour éviter de leur transmettre la grippe.


Plus de places d’études en médecine

Berne, 30 septembre 2016 - Le parlement a aujourd’hui définitivement décide de dépenser 100 millions de francs pour l’augmentation du nombre de places d’études en médicine. Cette décision a été prise dans le contexte que la Suisse, à l'état actuel, ne forme pas suffisamment de médecins. L’ASMAC approuve cette décision. L’augmentation du nombre de places d’études en médecine constitue une étape importante pour réduire la dépendance des médecins étrangers.


Archives

Recherche


 


 


 


 


 

 

Versione in italiano 


 

Journal ASMAC


www.medifuture.ch